[...] Je suis partie a Paris avec ma bande d'amis, nous devions dormir chez la soeur d'Ariane qui a changé d'avis au dernier moment et même pour ne serait ce que poser nos bagages chez elle^^ (celà dit elle nous a tout de même gentiment proposé sa cave pour les laisser..^^) bref!Comme toujours, la sauveuse de service, Moi , me suis débrouillée pour récupérer les clés de mon père absent à ce moment là.Mais je t'avoue qu'acceuillir 6 personnes dans son petit appartement bien rangé et amenagé pour le bébé, bah ça m'a fait un peu stresser..je voulais pas de responsabilité en allant là bas..m'enfin!J'ai encaissé et ait accepté cette histoire de soucis d'organisation.Après ça une connaissance et amie de certains de mes amis s'est légerement incrustée et est venue elle aussi poser ses bagages chez moi alors que question hébergement elle devait aller chez un ami (cette fille est lunatique, couche tôt et très spéciale..alors il était absolument pas prévue que je l'invite^^ enfin tu comprendras plus tard)
Nous sommes parti vers le Louvre et avons decidé de boire un peu là bas, j'ai fini à l'envers et la vessie complètement pleine, je me suis trouvée des magnifiques toilettes en buissons pas plus haut qu'un mètre en plein jardin des tuileries (autant les champs elysées, ça aurait été pareil^^) mais j'en ris bien maintenant, j'étais ivre et dans la nuit tout de même (je suis pas crade non plus, mais me connaissant c'etait osé et assez fou), on s'est ensuite dirigé sous la Tour eiffel brillante de m ille feux à chaque heure (étant née à Paris et y ayant vécu mon enfance, j'ai pas pu m'empêcher de faire ma nostalgique et de m'émerveiller face à ce gros bout d'fer), mais l'erreur ce fut un peu ça car le bordel et la vraie fête, c'était aux champs elysées, là il n'y avait que des touristes alors à minuit nous étions quasiment seule à hurler pour pouvoir marquer le coup.Je les ai tous pris dans mes bras comme à Barcelone l'an dernier, ça m'a fait plaisir de me savoir là, avec les mêmes, une bonne partie de mon équilibre, surtout mes deux meilleurs amis Morgane et Jean.Ensuite la connaissance et amie de mes amie en question a fait ce à quoi il fallait s'attendre, après 20 minutes (avant le décompte elle commençait déjà quand même!) où je tentais de l'éviter elle finit par me demander si elle pouvait rentrer..je lui répond que je n'ai qu'une seule clé et que je la garde, et que moi je ne dors pas de la nuit comme c'était prévu! (merde elle a son ami quoi X( ! ) elle finit par trainer la patte comme une gamine de 4 ans derrière nous et d'un coup nous a joué la plus belle scene de comédie de l'année..elle s'est assise d'un coup dans l'herbe et à fait semblant de pleurer prétextant un mal de ventre..nous étions à l'autre bout de la ville et il fallait compter une heure de trajet pour rentrer chez moi.Quand je lui ai demandé si elle avait pas quelqu'un sur Paris elle me répondit que non sans trop m'écouter..(la menteuse rah), bref nous nous dirigeons vers le metro..je ne parle pas et suis très enervée de ce foutage de gueule (surtout que j'ai payé presque 100euros pour venir et pour cette soirée!), nous entrons tour à tour dans un train, Ariane decide alors au dernier moment de descendre du train prétextant que notre enervement la saoule..elle ne connait pas paris, il est presque 1h du mat', Mymy tente de la raisonner mais rien n'y fait, alors mymy descend vite en lui disant que c'est n'importe quoi et qu'elle va pas rester seule! Jean les voit sur le quai, il est dans un autre wagon et ne comprend pas, il pense que nous sommes tous descendu alors il descend à son tour..les portes se referment (cette longue description dure 5secondes en vrai, tellement nervée que je n'ai même pas compris et n'ai pas vu jean sortir.Nous nous retrouvons seule, Morgane et moi, avec cette fille à ramener dans un quartier pas rassurant..abandonnée par les autres.
Bizarrement elle n'a plus mal au ventre et tente de me faire sourire, mais je n'ai qu'une envie..la tuer.Pour moi la soirée est foutue, nous ne retrouverons pas les autres, nous ne serons que deux.Je claque la porte une fois qu'elle s'étale sur le canapé (comme elle l'avait si bien fait dans l'aprem alors que je souffrais d'une cystite bien aigüe qui me faisait vraiment mal, mais pas de place pour s'allonger..).Bref!Nous repartons bien enervée avec Morgane, je sais que c'est la seule qui ne me laissera pas tomber.C'est là qu'une bande de gars se met à nous suivre dangereusement et à traverser aussi quand nous le faisons..C'est parti pour une course poursuite jusqu'à la bouche de metro, priant sur le quai pour qu'il arrive vite!
il finit par arriver, nous allons rejoindre les autres..je décide de mettre ma rancoeur de côté pour ce soir et finit la vodka en hurlant dans le metro "Je m'en fou!C'est pas cette c**** qui va me gâcher ma soirée!!Ce soir c'est la fête et jusqu'à demain!"Morgane rigole..les tensions tombent.On se retrouve avec les autres,direction le quartier du marais (le quartier des gays et des travestis, c'est fou là bas!Une ambiance incroyable), on croise deux ou trois travelos dont un en particulier qui m'a marqué par son courage^^ le pauvre était en string dans le froid glacial^^
On finit par aller dans un bars musical qui ferme à 7h, là bas il y a de tout niveau musique, et même les tubes des années 80 sortent de ma bouche à grande voix (ho ça va,un 31décembre, personne n'a honte!)
Nous sortons à la fermeture, epuisés par nos déhanchés qui devaient pas ressembler à grand chose^^puis on se décide à se rapprocher de Montmartre car on tenait avec jean et Morgane, à assister au lever du soleil là bas.
On s'installe d'abord dans un bar vers Pigalle, là Ariane nous annonce qu'elle repart le soir même (au lieu de trois jours après..soit disant saoulé par nos comportements, estimant qu'on avait fait la gueule toute la soirée (en dansant sur du YMCA..GRAVE!je devais vraiment fairel a gueule!!..en attendant je suis la seule à être resté dans le metro avec morgane m'enfin..) Cette décision me blesse, je suis jean qui se dirige vers Montmartre avec un ami qui nous rejoint (Clément), Morgane suit.Nos jambes nous brûle, on ne sent plus nos pieds mais on arrive devant le sacré coeur et on y entre même! imagine trois personnes qui se sont pris une cuite, avec 36h sans sommeil derrière eux,assis sur un banc d'eglise^^J'aurai aimé nous voir.En tout cas il y a du brouillard..nous ne verrons pas le soleil qui joue à cache cache avec les nuages gris..
Nous repartons donc vers le Café à Pigalle où nous avions laissé Mymy et Ariane.Là on est etonné de les voir nous faire des signes pour vite venir les rejoindre.
Une fois à l'intérieur elles nous racontent qu'elles se sont embrouillé avec un wesh bizarre à travers la vitre du café, il est maintenant à l'intérieur du café avec trois amis, à quelques mètres, et ne les lâche pas du regard.Ce mec a l'air vraiment pas clair, je ne me sens pas à l'aise..Mymy et Ariane ne veulent pas sortir au cas où il serait armé.Nous les raisonnons et leur disons qu'on ne peut pas rester là des heures, que la police existe..Finalement le barman nous fait sortir par une porte de secours, là nous entamons le plus beau sprint du siècle, (6 personnes crevées qui courent de tous les côtés dans une rue c'est à voir^^).Nous finissons par rentrer.Je me couche.Il est 10h20 du matin, nous somme le 1er janvier 2008^^
Je suis crevée par tant de péripéties, deux courses poursuite en une soirée ça fait beaucoup^^
A mon réveil vers 14h30, Celina est encore là (la squatteuse abusive lunatique), sa présence me dérange, je n'ai pas envie de lui parler..elle reste enfermée dans ma cuisine et finit par étaler ses affaires dans le salon pour faire son sac..Elle finit par partir, sans se sentir coupable ou quoi, pas d'excuse, juste un "apellez moi si vous voulez me voir ce soir", et sans avouer qu'elle se rendait chez son ami qui devait déjà l'héberger la veille mais qu'elle ne voulait probablement pas déranger (j'ai tendance à être bonne poire alors..facile).M'enfin en dehors de cet episode je me suis beaucoup amusé dans ce bar, et même si j'avais mal aux pieds, je me sentais bien à Montmartre (oui, même sans le soleil tant attendu).J'en garde de bons souvenirs et des découvertes sur certaines personnes, mes meilleurs amis m'étonneront toujours par leur dévouement que je leur rend aussi, je suis fan de ces deux là^^
Je suis ensuite restée un peu sur Paris pour voir mon père, j'ai pu passer une journée avec lui, où il me repetait que l'arrivée du petit ne changeait rien à l'amour qu'il me portait [je le sais et il me l'a déjà dit, mais ça fait toujours plaisir à entendre ]
ça me fait mal de partir dès le lendemain, je vois qu'il est triste de me laisser à la gare, un peu blasé que je ne reste pas pluss, surtout que son bébé et sa chérie sont loin eux aussi et qu'il va rester seul une bonne semaine..mais bon..mon concours approchait..je n'avais pas le choix.
Morgane prend le même train que moi, elle est à côté alors le trajet passe vite, nous arrivons le jour de la tempête et assez tard, je prefere donc dormir chez elle et Jean.On retrouve donc jean avec qui on revient vite fait sur le sujet paris, puis on se décide à regarder un film d'horreur (Halloween2) , et revoilà les trois inséparables sur un canap' à rigoler de pauvres nanas qui se font butter par un mec masqué^^
Voilou pour mon séjour parisien..
Cette année j'ai juste décidé d'arrêter de me faire marcher sur les pieds, voilou.